BRM 200 km

18 mars 2018

Non classé

Bonjour à toutes et à tous ,  nous voilà de retour après cette aventure pour le moins douloureuse.

Partis de Gillonnay en Isère à 8 h 00 du matin sous une pluie battante , nous n’avons pas été épargné par le temps , détrempé au bout de 30 minutes avant même d’arriver à la côte de Lens Lestang par 4 degrés dans l’air . Un groupe d’une quinzaine de coureurs , tous d’un niveau bien supérieur au mien, la plupart habitués des BRM longues distances avec dénivelés dont nombreux étaient ceux ayant fait Paris- Brest- Paris soit 1200 km.

Je me suis accroché en compagnie de Bruno qui a su me soutenir, nos corps congelés et pétrifiés par le froid/la pluie  dans les ascensions de Colombier le Vieux et Saint Félicien où nous avons marqué une courte pause déjeuner d’environ 15 minutes. Puis nous avons rejoint Annonay par Saint Victor avant de passer dans la   Loire au barrage du Ternay vers Pelussin. Le climat y est alors plus sec et sans vent dans la descente vers Chavanay.

Mon état physique ne s’est pas amélioré et j’ai même eu  un passage très compliqué entre Gontard – Cour et Buis où un arrêt m’a été nécessaire vers 170 km pour ne pas perdre pied. Nous avons franchi l’arrivée à 18 h 45 environ , mon état d’épuisement conséquent et ce matin encore les jambes sont lourdes.

je mettrai en lignes quelques photos lorsque le Club de Gillonnay me les aura fait parvenir .

Je ne sais pas encore quelle sera la prochaine étape mais il est clair qu’il me sera nécessaire de repenser mon projet pour le mois de juin.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Queerasse |
Suicide Assiste |
Lecoindubonsens |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | TPE
| ANDERNOS NEWS et FAKE NEWS
| ascoltarelibri